Maison indépendante neuve

Bâtisseur et résidents Famille de quatre personnes
Année de construction 2012–2015
Surface au sol 240 m2
Volume environ 900 m3
Système de chauffage système de chauffage hybride
Classe énergétique B
Conception du système de chauffage, de ventilation et de climatisation Aki Mikkelson
Solution Système de ventilation Enervent Pegasos HP Aqua avec échangeur de chaleur rotatif, pompe à chaleur à source d’air extrait intégrée et fonction de déshumidification
Puissance de chauffage requise 9,5 kW
Puissance de rafraîchissement par ventilation 3,5 kW
Puissance de rafraîchissement par ventilation
avec fonction de déshumidification
8,7 kW
Débit d’air de conception (rafraîchissement) 290 l/s

Solution hybride directe

Un professionnel choisit un système de chauffage et de ventilation simple et très fiable pour son habitation.

En tant que professionnel de l’industrie de la construction, le bâtisseur de cette habitation est également au fait des toutes dernières options et comprend bien quels sont les objectifs à définir pour obtenir une maison indépendante la plus éco-énergétique qui soit sans que cela ne revienne trop cher – et quels sont les objectifs qui demeurent encore trop ambitieux.

– Pour le moment, il ne serait pas raisonnable d’envisager une maison passive, et encore moins une maison « zéro émission », car nous savons encore trop peu de choses en la matière, et cela est d’autant plus vrai pour une personne souhaitant bâtir elle-même sa propre habitation. Même pour un professionnel aguerri, cela nécessite des connaissances approfondies, une solide expérience et une attention toute particulière, fait-il remarquer.

Durable et rentable

Comme beaucoup de finlandais, il voulait construire lui-même sa propre maison familiale. Mais une vie professionnelle bien remplie et une famille qui s’agrandit imposent certaines limites en termes de temps disponible, certains choix ont dû être faits sur des éléments essentiels au début du projet.

– Il faut du temps pour construire une maison soi-même avec son père. J’ai fait le gros du travail de construction pendant les mois d’été et je n’ose pas promettre que nous pourrons emménager dans notre nouvelle maison pour Noël 2014. Par conséquent, les matériaux et les méthodes de construction devaient prévoir un temps de construction largement étalé dans le temps.

Une maison en maçonnerie est une solution durable et sûre. La structure en blocs isolés produit des murs qui ne requièrent rien d’autre qu’un revêtement approprié. Des dalles à noyau creux sont utilisées au-dessus du plancher du sous-sol.

La classe énergétique de l’immeuble sera donc B, soit une classe énergétique faible. Une construction passive était impossible avec le type choisi de blocs en polystyrène expansible (PSE). Les structures sont conçues pour être aussi étanches à l’air et isolées que possible. Le toit a été isolé avec du polyuréthane afin d’assurer la meilleure capacité d’isolation thermique et la meilleure étanchéité à l’air possible tout en maximisant l’espace.

La famille aura son deuxième enfant à l’automne 2014, et ils ont également envisagé d’accueillir un autre husky. La superficie totale de la maison est d’environ 300 m² avec un étage, ce qui représente une configuration raisonnable pour une maison de famille. Le sous-sol comprend une salle mécanique avec un espace supplémentaire pour les loisirs.

Mettre l’accent sur le confort

Le salon a été doté de grandes fenêtres parce que la quantité de lumière naturelle était un élément sur lequel la famille ne voulait pas faire de compromis. Les fenêtres éco-énergétiques disposent d’un revêtement anti-buée ainsi que d’un revêtement de contrôle d’exposition au soleil afin d’empêcher que la pièce ne surchauffe en été.

– Ceci dit, refroidir l’air intérieur d’une façon ou d’une autre devait encore être pris en compte dans la conception du système de ventilation, fait remarquer le constructeur.

Celui-ci a étudié la solution de chauffage et de ventilation de cette maison en collaboration avec le concepteur du système de chauffage, de ventilation et de climatisation, Aki Mikkelson. Diverses options ont été discutées en termes d’investissements et de frais d’exploitation et la décision finale a été prise en mettant l’accent sur le confort.

Dans une famille avec plusieurs enfants et animaux, le chauffage au sol est le principal facteur de confort. La consommation d’eau chaude sanitaire est également importante. En sus d’une unité Pegasos HP Aqua, l’eau dans la maison est également chauffée par une cheminée de stockage de chaleur à circulation d’eau. La chaleur est stockée dans un réservoir d’accumulation Akvaterm de 750 litres.

Tout le reste est pris en charge par une seule unité, Enervent Pegasos HP Aqua qui inclut également la fonction de déshumidification. L’unité est un bloc de ventilation équipé d’un système mécanique de récupération d’air (échangeur de chaleur rotatif) et d’une pompe à chaleur à source d’air intégrée. Par conséquent, sa capacité de récupération de chaleur est considérablement supérieure à celle des solutions traditionnelles de récupération de chaleur. L’excès de chaleur de la pompe à chaleur est stocké dans le réservoir d’accumulation d’où la chaleur peut être utilisée pour le chauffage.

Efficace à tous égards

Durant les chaudes journées d’été, le principal motif de plainte n’est pas tant la température que le degré élevé d’humidité. Si l’excès d’humidité est supprimé de l’air intérieur, il suffit de refroidir l’air légèrement pour le rendre agréable. Sous l’action de l’opération de déshumidification, la pompe à chaleur à source d’air extrait de l’unité Enervent Pegasos HP Aqua refroidit l’air soufflé à environ + 7… + 10 ° C. Ensuite le serpentin de post-chauffage réchauffe l’air à + 17… + 19 ° C et c’est à cette température que l’air est insufflé. Même pendant les périodes de canicule les plus humides, toutes les pièces ont une qualité de l’air constante et confortable dans les espaces intérieurs.

Un système de ventilation éco-énergétique prend en compte les changements de conditions tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’unité Enervent Pegasos HP Aqua est contrôlée par un capteur incorporé de dioxyde de carbone et par un capteur d’humidité. Le taux de ventilation est stimulé par un signal provenant du capteur d’humidité après avoir pris une douche, par exemple.

Aki Mikkelson dit que la conception d’un système de ventilation pour un immeuble éco-énergétique étanche requiert une étude approfondie des diverses options et des calculs attentifs. – Les débits d’air doivent être étudiés afin d’établir un niveau approprié, et la fonction de refroidissement rend cela plus difficile. Nous avons également étudié un système de ventilation spécial des pièces avec contrôle selon la demande comme une option possible pour ce projet, mais cette option a été écartée en raison de ses coûts plus élevés. Cela rendait l’équilibre du système de ventilation plus difficile parce que le système déjà équilibré en fonction des conditions théoriques devait également l’être en fonction des débit plus faibles d’air, explique-t-il.

Dans un système de ventilation contrôlé par la demande, les débits d’air sont contrôlés par des régulateurs de débit spécifiques chaque pièce en fonction de l’occupation de cette pièce. Cela signifie qu’un contrôleur de débit permet au système de régler le taux de ventilation dans une chambre vide sur un réglage inférieur, tandis que le taux de ventilation dans les autres pièces demeure inchangé. Si ce système de contrôle n’est pas inclus dans la conception, mais le refroidissement n’est pas inclus, les débits d’air doivent être ajustés sur les débits élevés du mode de refroidissement, mais il convient également de s’assurer que le taux de ventilation est suffisant avec des débits d’air bas plus bas dans les pièces au bout du système de gaines.

Si les dimensions sont correctes, la qualité de l’air à l’intérieur est bonne et le système de ventilation fonctionne correctement dans toutes les conditions.

Valikko